1907 : Arsène Lupin, Gentleman-Cambrioleur (1)

L’épigraphe « Arsène Lupin, Gentleman-Cambrioleur » est venue à l’esprit de Maurice LEBLANC lorsqu’il a voulu réunir en volume le récit des premiers exploits de l’aventurier et qu’il lui a fallu trouver un titre général.

C’est le premier « opus » des Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin.

Le volume rassemble, avec de très nombreuses variantes, neuf nouvelles parues dans le magazine Je sais tout de 1905 à 1907 :

Les textes parus dans la revue ont étés retravaillés par Maurice LEBLANC de façon à donner plus de vie aux dialogues, une préface enthousiaste de Jules CLARETIE de l’Académie Française (eh oui… la classe !) présente l’auteur, son œuvre et sa créature :

« Depuis le jour où cet étonnant personnage a fait son apparition dans Je sais tout, il a effrayé, il a charmé, il a amusé des lecteurs par centaines de mille et, sous la forme nouvelle du volume, il va entrer triomphalement dans la bibliothèque, après avoir conquis le magazine ».

Le rêve du collectionneur !

NB : L’édition présentée ci-dessus est une édition originale en l’état d’origine brochée (mention partielle de 14e édition sur le dos) au format : 12 x 18,8 cm (ép. 3,5 cm pour 300 gr, couverture carton souple), 318 pages avec les « publicités » LAFITTE.

D’un point de vue commercial, l’éditeur Pierre LAFITTE a « mis le paquet » : le livre a une couverture qui se voit de loin de couleur rouge brique illustrée par Henri GOUSSE, à l’intérieur, une superbe photographie sur papier couché de Maurice LEBLANC (la photo légendaire de l’auteur !), le papier utilisé est de belle qualité (vergé un peu pelucheux de couleur crème sans filigrane), et à la fin du volume… un concours !

Maurice LEBLANC pour toujours !

L’impression est propre avec une lettrine ornée à chaque épisode et comme on le voit, ci-dessous, « Sherlock Holmes » a disparu (à ce propos, cette nouvelle a été placée en fin de volume… transition idéale avec l’opus suivant consacré à sa lutte avec notre héros national !) :

Du bel ouvrage : Maurice LEBLANC pouvait être satisfait, il manifesta sa reconnaissance à son éditeur et ami en lui dédiant le livre.

Il ne manquait plus qu’à trouver des acheteurs… mais là, ce sera une autre histoire !

ment votre…

A. Lupinès

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :